Hatha Yoga : L’union du soleil et de la lune

images lune soleil

Le Yoga est considéré comme un des six darshan – ou points de vue – traditionnels de la métaphysique indienne, il est étroitement associé au Shamkhya (énumération) qui présente une explication cohérente de la manifestation.
Le Hatha Yoga figure parmi les cinq grands types de Yoga de la tradition indienne.
Les autres sont le Bakthi-yoga (yoga dévotionnel), le Jnana-yoga (yoga de la connaissance), le Karma-yoga (yoga de l’action) et le Raja-yoga (contemplatif).
Le Hatha Yoga a évolué au cours des siècles en de nombreux courants mais tous s’accordent sur l’origine mythique de la transmission qui remonte à Matsyendra (le Seigneur des Poissons) qui reçut l’enseignement de Shiva lui-même, avant de le transmettre à Goraksha (le Gardien du Troupeau).
Ces deux grands maîtres sont reconnus également par les bouddhistes qui les font figurer parmi les quatre-vingt-quatre Mahasiddha (le premier sous le nom de Minapa ou de Chaurangi, le second sous le nom de Goraksha, ces deux maîtres étant souvent associés à Avalokiteshvara, le Bouddha de la compassion).

Les origines historiques du Hatha-Yoga traditionnel ou Natha-Yoga remontent à l’Inde pré-aryenne même si celui-ci a été codifié dans des textes beaucoup plus tardifs comme le Hatha Yoga Pradiprika (Petite lumière sur le Hatha Yoga), la Shiva Samhita, la Gheranda Samhita, le Goraksha Padhati, le Sat Chakra Nirupana, le Shiva Svarodhaya, le Yoga Tattva Upanishad, etc. Ce proto-yoga était sans doute assez proche des visions animistes et chamaniques, n’oublions pas que la plupart des postures font référence à des animaux Le Hatha Yoga traditionnel est en général relié au courant tantrique, en particulier dans sa branche shivaïte, même si certaines écoles ont développé une approche plus ascétique, se rapprochant du yoga de Patanjali.
Le Raja Yoga, associé à Patanjali, présente la voie en huit membres (anga) : yama, niyama, asana, pranayama, pratyahara, dharana, dhyana et samadhi.
Il met l’accent sur les deux premiers anga (yama : interdits ou réfrènements, et niyama : observances ou qualités à développer) comme un préalable indispensable à la démarche, alors que le Hatha Yoga ne parle pas des yama et niyama, considérant peut-être que les pratiquants ont déjà intégré une base éthique.
Il est en général présenté également en huit anga (kriya, asana, pranayama, mudra, pratyahara, dharana, dhyana et samadhi), mais on peut trouver des présentations différentes.
Il existe par exemple une présentation du Natha Yoga en 22 anga.

Le Hatha Yoga influença de nombreux courants spirituels indiens et tibétains avant d’être largement diffusé en Occident au 20ème siècle.
Dans ce contexte, il fut souvent malheureusement vidé d’une grande partie de son essence et réduit à une gymnastique ou à une technique de bien être.
Son succès est dû sans doute au fait qu’il réhabilite le corps, mais il serait réducteur de le présenter comme un simple entraînement physique.
En effet le Hatha Yoga traditionnel est une voie de réalisation qui concerne les plans physique, énergétique et mental dans une recherche d’unité.
Hatha Yoga signifie « union du soleil et de la lune ».

Il vise à harmoniser, équilibrer et unifier les pôles solaire Ha (masculin et actif), et lunaire Tha (féminin et réceptif) qui représentent symboliquement tous les aspects de la dualité.

A travers des postures (asana) qui amènent souplesse et vigueur, il devient aisé de demeurer en assise afin de travailler sur le souffle (pranayama) et la concentration (dharana) qui induisent les états méditatifs (dhyana).
Même à un niveau élémentaire, la pratique du Yoga est favorable pour la santé et la vitalité, elle contribue à développer la détente, la conscience du souffle et l’apaisement mental.
Dans ce contexte, le travail sur le souffle est au cœur de la Voie.
La respiration est le trait d’union entre le corps et le mental, elle permet d’agir sur l’un comme sur l’autre.
Le Pranayama, pratique centrale du Hatha Yoga, vise à la maîtrise du prana, énergie subtile véhiculée par le souffle.
Du1er souffle de la naissance à la dernière expiration, le souffle est le fil conducteur de notre vie.
Que ce soit par des techniques respiratoires, des répétitions de mantra, psalmodies ou chants sacrés, le rôle du souffle est essentiel dans toutes les traditions, mais le Hatha Yoga l’a porté à un niveau particulier à travers l’art du Pranayama.
Du souffle grossier au souffle subtil, du souffle humain au souffle divin, du souffle physique au souffle cosmique, la respiration est un vecteur approprié pour se relier et retrouver l’unité (Yoga).

La démarche du Natha Yoga n’est pas réservée à des renonçants ou des ascètes, elle peut s’inscrire dans le quotidien de personnes vivant dans le monde, pour peu qu’elles développent un minimum de stabilité et de motivation.

Enregistrer

La pratique du Yoga aide à trouver l’équilibre aux niveaux physique, émotionnel et mental.
Elle permet également d’établir de meilleures relations avec le monde et autrui.

Le Yoga peut apporter de nombreux bienfaits : souplesse, santé, vitalité, lucidité, calme, intériorité, ouverture…
Les résultats sont à la mesure de la pratique.
Au-delà des effets concrets, le Yoga est une voie d’auto-connaissance et de réalisation dont les origines remontent à la nuit des temps.

Il existe différents types de Yoga, le Hatha Yoga met l’accent sur la maîtrise du corps, du souffle et du mental pour trouver l’harmonie en soi-même et avec son environnement.

Il s’agit aussi d’harmoniser, d’équilibrer et d’unir en nous les pôles actif (ha, le Soleil) et réceptif (tha, la Lune).

Le Hatha Yoga propose une méthode concrète et progressive avec des pratiques efficaces, applicables dans la vie quotidienne de notre monde moderne.

La pratique du Hatha Yoga est une expérience avant tout, elle ne demande aucune adhésion à des dogmes, croyances ou religions.

"Yoga, la saveur de l'unité", un film de Aurélie Jourdan