Formation approfondie en Pranayama

LA PROCHAINE FORMATION DÉBUTERA EN SEPTEMBRE 2018

La formation Pranayama se déroule sur environ trois ans à raison d’une session tout les deux mois (18 sessions de formation).
Elle s’adresse à toute personne y compris les enseignants de Yoga désirant découvrir ou approfondir l’art du Pranayama tel qu’il est enseigné dans la tradition des Natha.
Elle permet d’acquérir le diplôme d’enseignant de Pranayama de la Fédération Française des Écoles de Yoga.

112_lien_yogi

Pranayama : l’art du souffle subtil

Du premier souffle de la naissance à la dernière expiration, le souffle est le fil conducteur de notre vie.
Que ce soit par des techniques respiratoires, des répétitions de mantra, psalmodies ou chants sacrés, le rôle du souffle est essentiel dans toutes les traditions, mais le Hatha-Yoga l’a porté à un niveau particulier à travers l’art du Pranayama.

Du souffle grossier au souffle subtil, du souffle humain au souffle divin, du souffle physique au souffle cosmique, la respiration est un vecteur approprié pour se relier et retrouver l’unité (Yoga).

Le souffle est le trait d’union entre le corps et le mental, il permet d’agir sur l’un comme sur l’autre.
Le Pranayama, pratique centrale du Hatha-Yoga, vise à la maîtrise du prana, énergie subtile véhiculée par le souffle.
Ce n’est donc pas un simple entraînement respiratoire, il s’agit d’une démarche en profondeur visant à ouvrir la conscience par l’activation de l’énergie vitale. Dans ce contexte il y a toute une progression qui passe par des phases assez techniques et méthodiques pour fluidifier et harmoniser le souffle, d’abord au niveau grossier puis peu à peu au niveau subtil. Compte tenu de l’étroite relation entre souffle et pensée, l’action sur le souffle permet une transformation intérieure et un accès aux états méditatifs.

Le Pranayama est considéré comme un des huit membre (anga) du Yoga Tantrique (Kriya ou purification, Asana ou postures Pranayama ou maîtrise du souffle, Mudra ou geste spécifique, Pratyahara ou retournement des sens, Dharana ou concentration, Dhyana ou méditation, Samadhi ou enstase).
Cette présentation est relative et on trouve parfois des approches plus détaillées avec davantage d’anga. Quoiqu’il en soit dans la tradition des Natha, le Pranayama n’est jamais isolé des autres membres et la pratique n’est pas scindée comme dans certaines approches du Yoga. Ainsi les Pranayama sont associés à la posture, aux banda (contractions spécifiques), aux drishti (fixations oculaires), mantra, visualisations…

ventre gorgeventre gorgeEnregistrer

Enregistrer

ventre gorge

Enregistrer

A qui s’adresse la formation Pranayama ?

A toute personne désireuse de se former en Prânâyâma, soit par intérêt personnel ou professionnel, soit parce que cette partie du yoga n’a pas été  abordé dans une formation déjà suivie.

Chaque Pranayama, et ses dérivés,  est travaillé selon la méthode classique et la méthode du Nâtha-yoga.

Les textes de référence (fournis intégralement ou en extraits) sur lesquels s’appuie le travail pour les pratiques classiques sont : Hatha-Yoga Pradîpikâ – Gheranda Samhitâ – Shiva Samhitâ – Goraksha Shataka – Shiva-Svarodaya – Sat Chakra Niripuna – etc.

Méthode générale

Il s’agit d’une étude précise, théorique et pratique, du Pranayama dans le corps physique, le corps énergétique et le corps mental. Voici la présentation d’ensemble :

Le Pranayama dans les postures.
Le Pranayama dans les chakra.
Le Pranayama dans la concentration.
Le Pranayama dans la relaxation (yoga-nidra).
Le Pranayama et le karma.
Utilisation du Pranayama comme méthode de mutation intérieure.
Pranayama, vie, mort, jouissances, peurs.
Souffles universels et souffles humains.
Le Pranayama, le temps et l’espace.
Le Pranayama et les cycles de la lune.
Prana et Svara.
Pranayama, énergies et personnalité.
Pranayama, pouvoirs de l’énergie et de la pensée (prana, manas, ojas).
Pranayama comme instrument pour maîtriser et agir sur le corps, les énergies et la pensée.
Le Pranayama et l’invisible.
Les visions intérieures.
Le Pranayama et ses applications thérapeutiques.
Le Pranayama : méthode pour arrêter le souffle.
Pranayama et processus subtil de la respiration, ou l’art de respirer sans air.

Méthode particulière

Chaque Pranayama est abordé avec les techniques suivantes :

– Mudra (geste)
– Bandha (contraction)
– Yantra (figure géométrique)
– Mantra (son)
– Drishti (fixation oculaire ou vision intérieure)
– Perceptions sonores – Couleurs – Vides – Aspirations et poussées
– Chakra, âdhâra, nadî, pranavayu concernés. Actions  à l’intérieur de ceux-ci
– Relations et  effets avec les plans : physiologique – énergétique – mental
– Les diverses méthodes de pratique, directes et indirectes.

 

 

Déroulement de la formation

Une journée de formation a lieu tout les deux mois à Lyon de 9h30 à 18h30.
Au cours de cette session, un programme pratique et théorique est présenté.
Il est recommandé de refaire les pratiques chez soi durant les deux mois qui suivent, si possible une heure par jour.
Il est proposé également de lire les textes présentés dans les fascicules de formation.

La formation est inspirée de l’enseignement traditionnel et non pas du cursus universitaire occidental, il n’y a qu’une discipline « le Pranayama » et qu’un enseignant « le responsable de la formation ».
Il n’y a pas de mémoire à rédiger ni de soutenance devant un jury, le contrôle est continu, il est possible de demander un entretien avec le responsable de la formation à tout moment pour aborder les questions personnelles.

Le Diplôme de la Fédération Française des Écoles de Yoga est décerné à la fin de la formation lors d’un petit rituel.

 

Cotisation à la formation Pranayama

Cotisation des sessions bimestrielles : 108 € par session d’une journée (TVA incluse)

NB : Ces tarifs incluent les entretiens individuels, quel que soit leur nombre, ainsi que les documents fournis lors des sessions et l’enregistrement de la session pour ceux qui le souhaitent.

 

Fiche d’inscription Formation Pranayama

Programme détaillé

de la formation Pranayama

Contenu

Première année de Formation pranayama

Module n°1

Théorie :
Méthode et finalité du Pranayama – Le corps énergétique, les énergies, les canaux et les roues – Le Pranayama dans le corps physique : limites et utilités – Les Pranayama et les perceptions sensorielles – Le Pranayama et la maîtrise des pensées – Pranayama et transcendance de l’énergie sexuelle – Pranayama, vie et mort – Souffles et destinée – Étude et commentaire des chapitres 2 et 3 du Hatha-yoga-pradîpikâ – Chapitre 3 de la Shiva-samhita.

Pratiques :
La respiration de base – Moments et durées de pratique – Les mudrâ de base : mûla-bandha, khecarî, uddîyâna-bandha – Les drishti – Les mantra de base – Les rythmes de base : égal, non égal, rapide – Rétentions et suspensions – Kapâlabâthi – Ujjâyin.

Module n°2

Théorie :
Le toucher qui touche tous les sens – Peut-on respirer sans air ? Granthi et prânâyâma – Icchâ, Jnâna et kriya – Respirations et immobilité – Le Pranayama dans la posture – Yogakundalinî-upanishad.

Pratiques :
Bastrikhâ classique – Bastrikhâ thoracique – Alternance des deux – Shitalî grossière – Nâdî-shodhana – Le petit Pranayama – Méditation sur l’arrêt du souffle après inspiration et expiration – Yeux, immobilité et respiration.

Module n°3

Théorie :
Le Svara : le grand souffle vital – Entre le premier et le dernier souffle : tout l’espace pour la destinée humaine – Changer son destin par le souffle – A chaque état son souffle – Texte : le contrôle du souffle et de l’énergie vitale.

Pratiques :
Le Pranayama dans la posture : Ardha-matsyendrâsana avec bastrikhâ et rétentions à plein

Nâdî-shodhana (yam à gauche, ram à droite, namah chandra et namah surya) – Le petit Pranayama dans vishuddha chakra avec bîjâ ham et ashvinî-mudrâ sur chaque bîjâ durant la rétention –
Brhamarin : l’abeille.

Module n°4

Théorie :
Visions tantriques du souffle et des énergies : bulles, effervescences et ivresses – Développer la volonté sans forcer – Texte : extraits du amaraughashâsana.

Pratiques :
Prânâyâma dans la posture : le soufflet dans la pince – Kapâlabâthi – antar kumbhaka – Anuloma-viloma avec le mantra « namah-kâlî » et ashvinî-mudrâ – Sitkarin prânâyâma – Hridaya-visarga.

Module n°5

Théorie :
Pranayama et santé: le prâna peut-il être une thérapeutique ?

Pratiques :
Bastrikhâ alternance air et sans air – Maha-bandha-mudrâ avec rétentions à poumons vides – Murccha clasique – Murch’ha debout et assis classiques.

Module n°6

Théorie :
Forcer sans vouloir forcer. Mettre en avant la précision et la synchronicité. Ne pas oublier que Pranayama  est l’art d’utiliser le souffle en économisant l’air. Il est donc inutile de devenir un expert pneumatique.

Pratique :
Le souffle dans la posture : une posture inversée sur le rythme 1/2/4 – Shitalî subtil  sans aucun bruit sur le rythme 1/4/2 avec utilisation des doigts – Murccha classique – Murcch’ha assis classique – Petit Pranayama les yeux ouverts.


Deuxième année de Formation pranayama

Module n°7

Théorie :
Souffles, kundalinî et mental: le triangle Mans/Prâna/Ojas. Faire des rétentions pour laisser des empreintes et atteindre kevalî.

Pratiques :
Le souffle dans la posture: Halâsana sur 1/2/4 – Sitkarin sur le rythme du petit Pranayama durant un gathika – Yoga-mudrâ avec samavritti prânâyâma – Ujjaiyn avec inspiration par les deux narines, expiration par la gauche, etc. –  Hridaya-visarga.

Module n°8

Théorie :
Purifier les énergies, les chakra, les nâdî et le mental: l’essentiel du prânâyâma – Que faire de l’énergie ? Obligation de la concentration : 1e temps regarder passer le train, 2e temps arrêter le train.

Pratiques :
Le souffle dans la posture: Gomukhâsana avec bastrikhâ et rétentions, etc. – Grande pratique de nâdî-shodhana sur un gathikâ – Souffle « Ram » – Souffle du mûla-bandha.

Module n° 9

Théorie :
Faire le point: magie du souffle sur la pensée.

Pratiques :
Bastrikhâ thopracique sur un gathikâ – Yoga-mudrâ avec bastrikhâ, etc. – Anuloma-viloma  trajet alterné sur un gathikâ.

Module n°10

Théorie :
Le souffle : pont entre deux points. Les deux bindu et la voie du milieu. L’individu et l’espèce. L’ordre et le hasard – Le microcosme et le macrocosme – Le souffle là-dedans

Pratiques :
Le souffle dans la posture: Shitalî dans baddha gorakshâsana – Purna-prânâyâma – Bhrâmarin – Madhya-prânâyâma.

Module n° 11

Théorie :
Prânâyâma, instrument d’éveil: prâna-kundalinî – Souffle interne et non-souffle.

Pratiques :
Le souffle dans la posture : anuloma-viloma dans la pince durant un gathikâ – Bhastrika air et sans air – Méditation sur le souffle du dedans.

Module n°12

Théorie :
Pranayama et personnalité – Psychologie, émotions, chakra du cœur et le mariage des souffles et de l’affectif – Les rétentions à poumons vides : le grand raccourci.

Pratiques :
Le souffle dans la posture: 1/4/2 dans Nâtarajâsana – Le souffle d’uddiyana-bandha – Jyoti-mudrâ – hridaya-visarga dans shavâsana – Souffle tombé.

 

Troisième année de Formation pranayama

Module n°13

Théorie :
Mort ou folie, à chacun sa peur – Revenir aux enseignements traditionnels.

Pratiques :
Le souffle dans la posture : anuloma-viloma dans simhâsana, bhastrika, etc. – Jyoti-mudrâ – Révision de tous les souffles dans les postures.

Module n° 14

Théorie :
Souffle divin : diviniser son souffle.

Pratiques :
Souffle dans la posture: hridaya-visarga dans shavâsana – Murccha – Yoga-mudrâ avec bhastrikâ – Souffle du mûla-bandha.

Module n°15

Théorie :
L’individu et l’espèce. L’ordre et le hasard – Le microcosme et le macrocosme – Le souffle là-dedans.

Pratiques :
Souffle dans la posture : shitkarin dans ardha-vatayâsana – Murccha – Rétentions à poumons vides – Souffle tombé.

Module n°16

Théorie :
Prânâyâma et rituels : part du souffle dans ces jeux d’énergie.

Pratiques :
Hridaya-visarga développé – Shitali dans taluadhara.

Module n° 17

Théorie :
Souffles supérieurs et chakra supérieurs: conduire dans le subtil.

Pratiques :
les souffles d’en haut …

Modules n° 18

Théorie :
Souffles au-delà du corps.

Pratiques :
les souffles externes…